Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 18:37

TVE1_Ana-Blanco.jpg

Jusqu’où le service public espagnol chutera-t-il ? La question se pose réellement tant les problèmes s’accumulent pour le groupe audiovisuel public TVE. L’information, véritable pilier de l’audience de LA1, première chaîne publique espagnole, s’effondre totalement depuis le début de l’année. Après le JT du soir (21H), c’est au tour du JT de 15H, celui de la mi-journée, de perdre son leadership, alors que le rendez-vous de l’information a toujours été jugé imbattable par les analystes.

En cause cette fois-ci, le scandale Barcenas qui aurait fait fuir une partie de l’auditoire du journal de 15H de la chaîne. Retour sur les faits.

Le quotidien « El Pais » a lâché une véritable bombe en publiant le 30 Janvier 2013 des extraits de la comptabilité occulte du Parti populaire actuellement au pouvoir selon ‘Les Echos’. Le parti politique aurait ainsi reçu secrètement 7,5 millions d'euros de revenus sur les quinze années analysées par « El Pais », des accusations qui  tombent au plus mauvais moment pour le gouvernement qui exige d’énormes sacrifices aux Espagnols.

Et alors que le gouvernement à la main mise sur le service public (changement de programme, nomination des directeurs de l’information,…), le public est de plus en plus méfiant vis-à-vis de l’information délivrée. Ana Blanco, véritable figure de l’information du service public espagnol avec 20 ans de maison, présente l’édition de 15H, programme le plus suivi en Espagne pendant des années avec un leadership incontestable. Ana Blanco est tout simplement devenue le symbole de la crédibilité et du leadership de l’information en Espagne avec de nombreuses récompenses.

Déjà en Septembre 2012, LA1 avait perdu son leadership avec le JT de 21H qui a alors chuté de la 1ère place à la 3èmeplace des audiences derrière Telecinco et Antena3.

Le traitement de la crise de Barcenas par LA1 a mis le feu aux poudres, la chaîne étant accusée de manipuler l’information. De graves allégations suite à la non-diffusion en direct de la conférence de presse d’une des dirigeantes du parti au gouvernement. Les téléspectateurs semblent alors fuir les rendez-vous de l’information du service public.

Ana Blanco et son journal de 13H marquaient leur plus mauvais score de la saison le jeudi 31 Janvier avec 2,08 millions de téléspectateurs soit 15,2% de PdA. Antena 3 prenait alors la tête des audiences avec 15,4% de PdA, une première à cet horaire, tandis que Telecinco n’était pas loin en embuscade avec 15% de PdA. Il faut savoir que le JT de 15H est une véritable institution, souvent plus regardé que celui de 20H, puisqu’il est diffusé à l’heure du repas en Espagne, et surtout à l’heure de la fin de l’école.  

Le JT du vendredi 1 Février 2013 a même chuté à 13% de PdA. Le journal de 21H est quant à lui en baisse de 12,4% par rapport à la moyenne totale du mois de Janvier.

Les chaînes privées en profitent pour réaliser leurs meilleures audiences. Est-ce le dernier scandale qui achèvera définitivement le service public espagnol ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Matthieu 04/02/2013 10:32

Merci pour ce papier de fond et d'analyse !

Benjamin Lopes 04/02/2013 10:40



;-)


Toujours un plaisir d'avoir le retour de nos lecteurs. Merci.


Passez une agréable journée.